FRAC Grand Large

Hauts-de-France

La douceur des pierres de Marc-Antoine Garnier

09.09.2021 — 05.11.2021

Hors les murs / Le Concept - École d’Art du Calaisis

Vernissage le 9 septembre à 18h45 précédé d’une rencontre avec l’artiste à 18h


Texte sur les réalisations dans le cadre de la résidence ARCHIPEL

Le temps de résidence a été pensé de façon à s’imprégner du territoire en se laissant porter par sa beauté dans le but de concevoir un ensemble de réalisations. Ces moments contemplatifs face à la nature offerte par la côte d’opale m’ont donné envie de retranscrire à travers l’utilisation de l’image mon propre émerveillement face aux éléments. Les couleurs et les formes offertes m’ont ainsi guidé pour la réalisation de plusieurs séries présentées à Calais et Boulogne-sur-Mer. À partir de mon utilisation de la photographie, ces pièces viennent jouer avec le spectateur, créant un trouble lié à la véritable perception de ce qui est représenté. Les images finissent par s’offrir à nous et cette captation de l’instant fragile nous amène à méditer à propos
de la fugacité de l’instant et de notre propre existence.

Présentation globale de la démarche de l’artiste

Mon travail de recherche tente depuis de nombreuses années de comprendre l’histoire et l’évolution des différentes pratiques photographiques. L’apparition de l’image numérique, la circulation des images ainsi que leur perception par le spectateur sont des éléments moteurs de ce travail. Dans ce contexte, ma réflexion s’est portée sur sa représentation et sa traduction dans un espace donné par le travail de la matière photographique. La volonté de s’émanciper de l’usage classique du médium photographique permettant l’élargissement du champ de la discipline est une question fondamentale et c’est autour de ce point central que je souhaite développer mon investigation.

En effet il apparaît essentiel de changer la façon de présenter la photographie, de sortir du mode de représentation classique afin de produire de nouvelles expériences visuelles, introduisant de nouvelles relations entre l’image et le spectateur. Cette mutation doit permettre l’émergence de nouvelles formes photographiques décloisonnant ainsi les pratiques artistiques.

L’interdisciplinarité me semble être un point crucial car les images donnent une liberté de création absolument vaste une fois affranchies de leur traitement classique. Les grands axes de réflexion, s’articulent autour du rapport entre l’image et son support, de la représentation du temps et de la retranscription du réel. Face au développement de l’image numérique, la matérialité de l’image par sa présence physique lu confère-t-elle le statut de création artistique, d’épreuve plastique ? La déconstruction du support photographique peut-elle permettre de tendre vers l’imaginaire du photographe ?

La création photographique doit servir l’élargissement du champ de la discipline, donnant lieu à une certaine forme de transversalité, de transdisciplinarité tout en gardant sa fonction d’empreinte du réel permettant de matérialiser le temps, les espaces.


Le Concept – École d’Art du Calaisis, 15-21 Boulevard Jacquard, 62100 Calais
Tél.: 03.21.19.56.60

Accès libre :
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h et durant les vacances scolaires de 9h à 12h et de 14h à 17h

Date()s

09.09.2021 — 05.11.2021

Lieu

Le Concept - École d’Art du Calaisis

Documents à télécharger

Dossier de presse Carton d'invitation Programme culturel septembre 2021 Téléchargez le dossier de presse