FRAC Grand Large

Hauts-de-France

VISITE LUNCH AVEC L’ARTISTE ÉRIC BAUDELAIRE

test

Faites une pause culturelle à l’heure du déjeuner et rencontrez l’artiste Éric Baudelaire.

Traduction simultanée en LSF

Vous pouvez emmener votre pique-nique ou bien le Frac propose à cette occasion une restauration légère.
Gratuit / Sur inscription : reservations@fracgrandlarge-hdf.fr

VISITE LUNCH AVEC L’ARTISTE JULIETTE GRENN

test

Faites une pause culturelle à l’heure du déjeuner et rencontrez l’artiste Juliette Green.

Traduction simultanée en LSF

Vous pouvez emmener votre pique-nique ou bien le Frac propose à cette occasion une restauration légère.
Gratuit / Sur inscription : reservations@fracgrandlarge-hdf.fr

VISITE LUNCH AVEC L’ARTISTE CAROLINE REVEILLAUD

test

Faites une pause culturelle à l’heure du déjeuner et rencontrez l’artiste Caroline Reveillaud.

Traduction simultanée en LSF

Née en 1991 à Rueil-Malmaison, Caroline Reveillaud vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Dans Curve nº2 (sublimation) Map, la ligne prend différentes formes et serpente des blocs rocheux de la toile imprimée, pliée à la manière d’une carte. Cette installation nous propose une reconstitution : la réécriture abstraite d’un paysage donné, construit et traversé par nos représentations.

Vous pouvez emmener votre pique-nique ou bien le Frac propose à cette occasion une restauration légère.
Gratuit / Sur inscription : reservations@fracgrandlarge-hdf.fr

Performance d’Oriol Vilanova « Borrowed Words »

test

Pour Borrowed Words (2016), un collectionneur ou une collectionneuse déclare son amour inconditionnel à sa collection.

Ce sont des mots sincères qui soulignent l’aveuglement et parfois même l’intensité douloureuse qui relie le collectionneur et la collection. L’enamouré parle de ses œuvres objet par objet avec plein d’humour et de références aux chansons célèbres, ainsi qu’à la poésie surréaliste.


La pratique artistique d’Oriol Vilanova (né en 1980 à Manresa, vit et travaille à Barcelone et à Bruxelles) interroge les paradoxes inhérents à la culture de masse, une obsession qui l’a poussé à collectionner les nombreuses cartes postales qu’il chine dans les marchés aux puces. Il s’intéresse également au « devenir monument » de certains personnages, icônes et idées qui, le XXe siècle désormais derrière nous, paraissent aussi monstrueux que comiques. Son approche conceptuelle prend la forme d’écrits basés sur la répétition et l’exagération, d’installations minimales ou de performances. Elle revêt néanmoins toujours une dimension littéraire et romanesque, s’emparant de thèmes tels que l’immortalité, les relations entre le temps, la mémoire et l’histoire ou l’héroïsme.

Lancement podcast : Horizon(s) intérieurs

test

Du 20 au 23 décembre, un groupe de participant.es au dispositif « Le français dans tous les sens » a occupé les espaces du Frac avec le podcasteur-médiateur Enzo Hiltiak.

Ce moment convivial orienté sur la thématique de la mer, donne lieu à un objet sonore à découvrir au Frac et en ligne.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

FINISSAGE de l’exposition « En haut de l’Affiche »

test

Pour clôturer l’exposition « En haut de l’affiche » en partenariat avec le Frac Grand Large et en lien avec l’œuvre vidéo de Clément Cogitore : « Les indes galantes », découvrez le mouvement de danse Krump par Nordside Krump. 

Cet événement est en partenariat avec Hip Open Dance


« En haut de l’affiche » présente une sélection d’œuvres de la collection du Frac Grand Large autour du spectacle, en écho à l’activité pluridisciplinaire de la Fileuse. L’exposition évoque la scène à travers différentes formes plastiques. De l’annonce d’une représentation à son souvenir, le spectacle est le lieu de la découverte, de l’illusion et de l’émancipation. À travers la peinture, le dessin ou la vidéo, les artistes posent de multiples regards sur les arts vivants. 

Avec les œuvres de : BEN, Mathis Collins, Raymond Hains, Isabell Heimerdinger, Meredyth Sparks, Michel Verjux, Jean-Luc Verna, Jacques Villeglé


Gratuit / Renseignements au 03 20 18 79 40
Réservations pour l’initiation par le biais du formulaire de contact
Initiation à la danse Krump (pour débutants) : à partir de 10 ans accompagné d’un adulte, en solo pour les plus de 12 ans. 

CABARET DE L’UNION : OUVRIÈRES DE LA MONDIALISATION

test

Ce Cabaret de l’Union interrogera la place des femmes dans la société, particulièrement dans certaines formes d’emploi régies par l’exploitation économique à l’ère de la mondialisation. Les femmes sont à la fois « bénéficiaires » de cette mondialisation, par la modification des rapports économiques et sociaux qu’elle entraîne, mais aussi victimes car elle engendre la pauvreté touchant davantage les femmes.

Tanger – Aujourd’hui, quatre jeunes femmes de vingt ans travaillent pour survivre le jour et vivent la nuit. Toutes quatre ouvrières, elles sont réparties en deux castes : les textiles et les crevettes. Leur obsession : bouger. « On est là » disent-elles. De l’aube à la nuit la cadence est effrénée, elles traversent la ville. Temps, espace et sommeil sont rares. Petites bricoleuses de l’urgence qui travaillent les hommes et les maisons vides. Ainsi va la course folle de Badia, Imane, Asma et Nawal…

Le film décrit le quotidien d’ouvrières dans une usine de décorticage de crevettes au nord du Maroc. Pêchés et vendus aux Pays-Bas, les crustacés sont conditionnés au Maghreb, où le coût de la main-d’œuvre est moindre. Ces travailleuses de l’ombre sont payées au poids de crevettes.
Et autre surprise…

En présence de Clotilde Lemarchant, sociologue, professeure à l’Université de Lille, chercheuse au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSÉ) et directrice adjointe de la revue Travail, Genre et Sociétés.


En partenariat avec l’Institut du monde arabe de Tourcoing (IMA) et Les Archives Nationales du Monde du Travail (ANMT).

Entrée libre sur réservation : Travail et Culture / 03 20 89 40 60 I info@travailetculture.org

Colloque « Cultures en Transition » en partenariat avec l’ULCO

test

L’urgence écologique et la priorité énergétique occupent une place prépondérante dans les débats sociétaux contemporains. Dans ce contexte actuel et brulant, le Frac Grand Large et le LAAC axent la seconde édition de leur Triennale Art & Industrie – sur la thématique des énergies, explorée dans ses multiples dimensions physique, socioéconomique, humaine et non-humaine, etc.

Artistes et mondes de l’art prennent conscience des enjeux techniques, sociaux, économiques qui entourent la transition écologique et proposent, par leurs créations et leurs projets, poétiques et politiques, des alternatives à suivre.Ces réflexions et ces actions, de plus en plus nombreuses et diversifiées, amènent les étudiants en deuxième année du master Culture, création artistique et développement des territoires de l’université du Littoral-Côte d’Opale, accompagné par le Frac, à organiser une journée de débat et de rencontre autour des problématiques écologiques et des implications, dans ce contexte de crises, des artistes et des acteurs des mondes de l’art.

Au programme de cette journée de rencontres et de débats

MATINÉE
« ÉTAT DE L’ART »

APRÈS-MIDI
« DÉTOURNEMENTS POÉTIQUES : UTOPIES ET INDUSTRIES »