FRAC Grand Large

Hauts-de-France

DESIGN OF THE TIMES : THINKING ABOUT OBJECTS TROUGH TIME & CULTURE

15.10.2022 — 08.01.2023

Hors les murs / Roeselare, Belgique

KVM - Ju Hyun Lee et Ludovic Burel, Coréaniser Corbu, 2015 © KVM - Ju Hyun Lee et Ludovic Burel

deSign of the times est une exposition qui met en dialogue des œuvres d’art et de design de la collection du Frac Grand Large dans des environnements inhabituels.

Les visiteurs.euses sont invité.es à réévaluer la place des objets dans des contextes surprenants : un centre culturel d’inspiration post-moderne, une salle de réception Grand Siècle, une villa années 1930 et une ancienne poste néo-gothique. Le design se présente comme le modèle d’une réalité future, qui évolue au fil du temps et des cultures, et qui ne tient pas compte des règles et des tabous.

Le résultat : un jeu d’impressions, dans lequel chacun.e finit par créer sa propre histoire.

Avec les œuvres de : Abäke, Carla Accardi, Harold Ancart et Michel François, Art & Language, Daniel Aulagnier, Marion Baruch, Jurgen Bey, Jean-Sylvain Bieth, Pierre Bismuth, Christiane Blattmann, Bless, Alighiero e Boetti, Tord Boontje, Ronan et Erwan Bouroullec, Dirk Braeckman, Leo Copers, Hans de Pelsmacker, Cheick Diallo, gerlach en koop, Dominique Gonzalez-Foerster, Marti Guixé, Anthea Hamilton, Hella Jongerius, KVM – Ju Hyun Lee & Ludovic Burel, Joris Laarman, Hana Miletić, Nefeli Papadimouli, Philippe Parreno, Gaetano Pesce, Jérôme Poret, Présence Panchounette, Radi Designers, Philippe Ramette, Tejo Remy, Magali Reus, Kohei Sasahara, Markus Sixay, Florian Slotawa, smarin, Ettore Sottsass, Superflex, Atelier Van Lieshout, Andro Wekua

Commissariat partagé de Janny Devriendt avec le Frac Grand Large


De Spil : Toutes choses & En tous lieux 

Design minimaliste, éco-design, objets inutiles et objets de compagnie, le design est partout. Sa présence nous apaise, nous agace, nous fait rire ou nous réconforte. Au centre culturel De Spil, première étape de la visite, nous revenons sur ce qui caractérise le design. Si sa définition a connu de multiples évolutions depuis l’industrialisation et l’avènement des modernismes, peut-on encore associer le design exclusivement à la fonctionnalité ? Le design est-il un art ? Doit-il être beau ? Quelles en sont les influences ? Quoi, pourquoi, où, comment… Dans cet espace d’exposition, vous ne trouverez pas de réponses arrêtées mais de nombreux éléments de réflexion.

© Erwan et Ronan Bouroullec

De Villa : L’outil le plus puissant

À quelques pas de là, une Villa des années 1930, projet de l’architecte Joseph De Bruycker, a été en partie restaurée et ouvre ses portes au public pour la première fois. La thématique développée est inspirée de la pensée du designer austro-américain Victor Papanek. Elle interroge l’agentivité des objets : la manière dont ils nous transmettent leur histoire et influencent nos actions. Comment le design peut-il contribuer à un monde meilleur ? Comment les designers contemporains assument-ils leur responsabilité envers les groupes sous-représentés et les générations futures ? Le design doit-il relever les défis du « monde réel », tels que ceux de l’inclusion, de la justice sociale, de la démocratie et de la durabilité ? 

La grandeur perdue mais toujours palpable de la villa influence la perception des œuvres de la collection du Frac Grand Large. Le mobilier ancien, massif et artisanal, introduit des contrastes saisissants d’espaces, d’ambiances, de textures et de motifs… Mais alors que vous vous émerveillez, n’oubliez pas que l’opulence et l’esthétique cachent parfois de sombres vérités.

KVM – Ju Hyun Lee et Ludovic Burel, Coréaniser Corbu, 2015 © KVM – Ju Hyun Lee et Ludovic Burel

Ter Posterie : Cartographies relationnelles

Cet ancien bureau de poste néo-gothique, dont la fonction était de relier les habitants, inspire son usage actuel de maison d’art et de patrimoine. L’artiste grecque Nefeli Papadimouli y développe des « cartographies relationnelles » en référence à une question inhérente au concept de design : l’interdépendance. En plus des œuvres prêtées par le Frac Grand Large, l’artiste présentera pour la première fois de toutes nouvelles productions.

Maison Wyckhuyse : Activisme & questions sociales

Dans le contexte luxueux de sa galerie des glaces, cette résidence néoclassique de 1874 rappelle les nombreuses salles du monde où sont signés les décrets de guerre et les traités de paix. Dans le contexte actuel de la guerre en Ukraine et de la menace qui pèse sur l’Europe continentale, le contenu et peut-être la fonctionnalité de ces œuvres deviennent encore plus troublants. En écho avec le monde qui nous entoure, elles apportent de nouvelles perspectives sur les questions sociales. 


Quatre lieux d’exposition à visiter à Roeselare/Roulers (Belgique)

  • De Spil, Centre culturel d’inspiration post-moderne / H. Spilleboutdreef 1
  • De Villa, Villa années 1930 / Meensesteenweg 156
  • Ter Posterie, Ancienne poste néo-gothique / Ooststraat 35
  • Spiegelzaal Huis Wyckhuyse, Salle de réception Grand Siècle / H. Consciencestraat 40

Cette exposition est une coproduction de De Spil Centre Culturel et la ville de Roulers

Gratuit
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Les 24 et 31 décembre de 14h à 16h
Fermé les lundis, mardis, 25 décembre et 1er janvier
Plus d’informations : www.despil.be/designofthetimes

Date()s

15.10.2022 — 08.01.2023

Lieu

Roeselare, Belgique

Documents à télécharger

Téléchargez le livret de l'exposition

Événement(s) en lien

Hors les murs
KVM - Ju Hyun Lee et Ludovic Burel, Coréaniser Corbu, 2015 © KVM - Ju Hyun Lee et Ludovic Burel