FRAC Grand Large

Hauts-de-France

DES FUTURS DÉSIRABLES

31.03.2022 — 24.07.2022

Hors les murs / La Condition Publique, Roubaix

Une exposition à partir de la collection du Frac Grand Large —Hauts-de-France, avec le Labo 148.

Avec les œuvres de : Claire Fontaine, Philippe Mayaux, Helen Chadwick, Scott King, Catherine Melin, Lee Friedlander, Jenny Gage, NEMO, Céline Condorelli, Barbara Kruger, Jacques Villeglé, Ruth Ewan, Justine Pluvinage, Nina Beier, Micol Assaël, Anne-Marie Schneider, Fabien Verschaere, Louis Cane, Virginia Chihota, Micha Laury, Agatoak Kowspi, Christophe Vigouroux, Elly Strik, Nathalie Sejean, Collectif Co, Flora Beillouin, Julien Pitinome.

Découvrez l’œuvre de Céline Condorelli, acquise par le Frac en 2020 et actuellement présentée à La Condition Publique

Un dialogue sensible entre collections et productions

Dans la galerie Coucke de la Condition Publique, c’est l’autre exposition de la saison Urbain. es qui se déploie. Sous son titre, « Des futurs désirables », et derrière le néon rouge de Claire Fontaine qui en marque l’entrée Please God Make Tomorrow Better, elle dévoile les aspirations des jeunes du Labo148 de la Condition Publique qui s’immergent au cœur des collections du Frac Grand Large.

Aux œuvres de Céline Condorelli, Justine Pluvinage, ou encore Scott King se mêlent les productions des participant.es du Labo148. Vidéos, photos, installations, un dialogue imaginé autour des représentations genrées, de l’occupation de l’espace physique, de l’expression intime et politique, qui emprunte aussi au design fiction pour envisager l’avenir.

Les membres de Jeunes Critiques d’Art ont visité l’exposition : « une des meilleures expositions vues ses six derniers mots »

Espace public, une lutte des genres

“Mobilité et obstacles”, “Futurs désirables”, tant de thématiques qui interrogent et présentent un état des lieux des relations possibles, des influences réciproques, entre le genre et l’espace public.

Et l’aimable collaboration du Frac Picardie, Hauts-de-France

Les partenaires

La Condition Publique

Témoin de l’essor industriel de la ville de Roubaix, la Condition Publique, imposant bâtiment de 10 000 m2 dessiné par Albert Bouvy, est avant tout une véritable démonstration architecturale de la puissance économique du textile.
Située dans le quartier du Pile à Roubaix, la Condition Publique a été créée en 1902 pour le conditionnement des matières textiles. 101 ans plus tard, elle sera réhabilitée par l’architecte Patrick Bouchain pour devenir en 2004 une manufacture culturelle.
Tirant profit de son architecture exceptionnelle, la Condition Publique réinvente le territoire culturel et urbain en s’inscrivant pleinement dans un quartier populaire.

Le Labo148

Le Labo148 s’associe au Frac Grand large pour un regard croisé sur ses collections.
Accompagnés étape par étape par le Frac, les jeunes du Labo148 ont imaginé l’exposition de A à Z : écriture du propos, choix des œuvres, conception de la médiation, programme d’événements et ateliers.
Contributeurs de la programmation, les jeunes ont élaboré une série d’événements et d’ateliers pour faire vivre l’exposition et rythmer la saison Urbain.es, parmi lesquels une série de masterclasses organisées en collaboration avec la revue féministe La Déferlante, des ateliers d’affichage et des scènes ouvertes.


Une exposition conçue par la Condition Publique, le Labo 148, projet média de la Condition Publique et le Frac Grand Large — Hauts-de-France, avec le soutien du Frac Picardie – Hauts de France.

Date()s

31.03.2022 — 24.07.2022

Lieu

La Condition Publique, Roubaix

Note

Horaires : mercredi et samedi 13h30 / 19h Jeudi et dimanche 13h30 / 18h et vendredi 13h30 / 20h30

Documents à télécharger

Téléchargez le dossier de presse